Sociétés à capitaux public burkinabè : l’Etat à la défense de ses intérêts

Des administrateurs représentant le ministère de l’économie et des finances (MEF) dans le conseil d’administration des sociétés à capitaux public renforcent leur capacité en analyse financière pour mieux défendre les intérêts de l’Etat dans ces entreprises. Initié par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP), la formation se tient sous le thème : « l’analyse financière, un outil de management efficace au service de l’administrateur : le diagnostic de la vulnérabilité des sociétés à capitaux publics. »

L’analyse financière consiste à étudier une entreprise sur le plan financier en s’appuyant sur ses documents. Elle se base sur l’analyse de la situation passée d’une entreprise pour lui donner des éléments lui permettant d’améliorer celle à venir. C’est donc un outil précieux pour les administrateurs pour « faire parler » les chiffres et comprendre la réalité qui se cache à travers ceux-ci.

Au regard donc de son importance, les administrateurs représentants le MEF au conseil d’administration des sociétés d’état s’imprègnent de la méthode de cette analyse financière.

Durant 48h, ils vont s’approprier des techniques permettant d’étudier les points forts et les points faibles d’une entreprise en se basant sur divers éléments comptables et financiers, internes comme externes. A l’issue de la formation les bénéficiaires devront être à mesure d’apprécier la gestion et la rentabilité de leur entreprise, sa santé financière et dégager des perspectives pour son développement. Ce séminaire de formation fait suite à la rencontre des administrateurs tenue à Ouagadougou le 26 Mars dernier.

P. Florence ZANGO


Source : http://www.rtb.bf/infos/economie/article/societes-a-capitaux-public

Lien Permanent pour cet article : http://www.burkina-faso.biz/voir/societes-a-capitaux-public-burkinabe-letat-a-la-defense-de-ses-interets/

Laisser un commentaire

Extension Factory Builder