Les qualités d’un bon manager : 6 astuces

Il est toujours beau, agréable de se sentir chef, d’être commandeur, d’être celui à qui revient le dernier mot. La position de chef est une position convoitée par tous, même ceux qui savent pertinemment qu’ils ne sont pas capables de faire un bon chef. Quand même on assume déjà cette honorables fonction, il faut s’arrêter, se remettre en cause, se demander si on est un bon chef.

Du moment où on est chef pour conduire les autres, les diriger, il ne faut donc pas perdre de vue que chaque décision que vous prenez les affecte d’une manière ou d’une autre. Raison pour laquelle la question est encore une fois pertinente : suis-je un bon chef, mes décisions, mes comportements sont-ils frustrants ? N’arrive-t-il pas que j’ostracise volontairement ou involontairement certains de mes collaborateurs ou employés par mon arrogance, ma discourtoisie, ma légèreté…Il existe des qualités, des attitudes partagées par tous les bons chefs. Si vous jugez important de développer votre aptitude à diriger efficacement, à devenir un bon chef, voici quelques qualités, stratégies dont vous aurez besoin.

Soyez un intégrateur, un rassembleur

Les gens trouvent désagréables les dirigeants qui sèment la division, écartent facilement certains. Lorsque vous dirigez une équipe ou une entreprise, efforcez-vous à ce que chacun de vos collaborateurs se sente impliqué dans toutes vos actions. Un bon chef doit non seulement traitement ses employés de manière juste mais aussi donner à chaque employé l’opportunité de se sentir considéré, d’exprimer ses vues. Créer un climat d’intégration, de confiance et de respect de l’autre sans aucune discrimination de quelque genre. Offrez à vos employés la chance de faire des suggestions, d’apporter des solutions novatrices à vos problèmes récurrents. Rassemblez-les autour de vos idéaux.

Définissez une mission claire, pas seulement la recherche de profit.

C’est vrai. On crée une entreprise pour se faire des sous. Mais pas que ça. Si vos employés devraient travailler rien que pour de l’argent , sans la recherche d’aucune autre satisfaction, ils passeront toute leur carrière à vous demander des augmentations de salaire. Ayez des penchants altruistes. Que votre mission contribue d’une manière ou d’une autre à la vie sociale de vos compatriotes ou de vos contemporains. C’est en toute fierté que vos employés se sentiront contribuables à une vocation sociale, surtout s’il vous voient souvent mettre l’accent là-dessus. Les chefs qui ne recherchent que le profit peuvent se voir désavoués par leurs collaborateurs. Aussi importants : la satisfaction, la fierté au travail, la passion dans l’activité de chaque jour…C’est à vous d’être le catalyseur de cette ambiance.

Un minimum de tolérance

Nous désirons tous faire le bien, mais combien de fois nous ne rendons-nous compte de notre vulnérabilité ? Un bon chef est celui qui comprend que ses collaborateurs sont vulnérables. Il y a ce minimum de tolérance qui lui permet de comprendre les erreurs de ses employés. La recherche de performance est un processus. Plus vous tolérez les peccadilles plus vous obtenez de la performance car la peur de mal peut conduire au fiasco. Vos collaborateurs ne sont pas des chevaux qu’on fait avancer à coups de cravache. Apprenez à accepter les défaillances si vous vous trouvez souvent trop exigeants. L’erreur est humaine !

Dirigez d’accord, mais soyez un vrai coach

Il est facile d’indiquer la directive à suivre et ensuite aller s’asseoir, de donner des instructions puis se retirer. Mais pour être un bon chef il faut être un véritable arrangeur, un capitaine d’équipe qui encourage ses coéquipiers, un coach qui en cas de besoin replace un joueur sur le terrain. Accompagnez vos employés dans les tâches que vous leur confiez, motivez-les. Vous pouvez faire des reproches à un employés recherchant avec lui la correction à apporter. Mais de grâce le jour où commettrez une erreur, ayez la franchise et l’honnêteté de le reconnaître.

Préparez vos employés à devenir de bons managers, de bons leaders

Songez au plan de carrière de chacun de vos collaborateurs. Ne perdez pas de vue qu’ils ont des ambitions professionnelles et que vous devez les aider à les réaliser. Un bon chef sait inculquer ses qualités et attitudes positives à ses employés. Il les aide surtout à progresser dans leur carrière en les préparant à devenir de bon gestionnaires, de bons leaders. Ceci est important pour la préparation d’une bonne relève, mais aussi la fierté de s’entourer de gens que l’on vu et fait progresser. Aidez vos employés à réaliser leur plan de carrière.

A ne pas perdre de vue : On ne naît pas toujours chef, on apprend à devenir un vrai leader

En gestion des entreprises, il existe mais vraiment très peu d’oints. Certaines personnes sont certes plus la facilité à diriger et à motiver les autres, le leadership est une formation. Si on a des prédispositions à devenir un vrai leader, on y travaille pour le devenir effectivement. Tout le monde peut être chef. Il s’agit tout simplement de développer et de renforcer ses qualités de leader en lisant des bouquins, en prenant part à des séminaires, en travaillant à diriger les autres avec souplesse et humilité.

Par Hermann H CAKPO (gestiondelentreprise.com)

Lien Permanent pour cet article : http://www.burkina-faso.biz/voir/les-qualites-dun-bon-manager-6-astuces/

Laisser un commentaire

Extension Factory Builder