Zamablog

Indemnisations des commerçants : Plus de 3 milliards de F CFA débloqués par le gouvernement

Les commerçants victimes des casses lors de la mutinerie de 2011 ont rencontré la presse le vendredi 13 avril 2012. Objectif : faire le point de l’indemnisation qui s’évalue à plus de 3 milliards de F CFA dont plus de 2 000 commerçants ont pu bénéficier d’une part et, d’autre part annoncer, la création prochaine d’une association des petits commerçants et cela, conformément au souhait de la Chambre de commerce.

Le secteur ayant été le plus victime des casses lors de la mutinerie de 2011 est celui des commerçants. En effet, la plupart d’entre eux ont vu leurs fortunes accumulées pendant des années partir en fumée. Au lendemain des casses des militaires, certaines boutiques ont tout simplement été vidées de leur contenu. Au regard de l’importance de ce secteur dans l’économie nationale, le gouvernement a décidé de dédommager les victimes à travers des structures telles que le Fonds d’appui au secteur informel (FASI) et le Fonds burkinabè pour le développement économique et social (FBDS). A ce jour, c’est une somme de 3 784 024 302 F CFA qui a été débloquée par l’Etat pour indemniser 2 007 commerçants tant à Ouagadougou qu’à Bobo–Dioulasso. Le bilan de ce processus a été expliqué aux commerçants par l’Association des commerçants victimes des casses lors de la mutinerie de 2011.

Quant à la Chambre de commerce, elle a, au compte de ses membres, débloqué 652 182 708 F CFA pour 907 commerçants de la capitale et 136 079 085 F CFA pour 308 commerçants de la ville de Sya, soit un total de 1 215 « petits commerçants » pour un montant total de 778 261 793 F CFA. S’en est suivi l’accompagnement des victimes du secteur structuré. Elles ont été prises en charge et par le FASI et le FBDS pour recevoir des prêts d’urgence. C’est ainsi que le FASI, pour 567 victimes reçues, a décaissé la somme de 1 381 530 586 F CFA. Au titre du FBDS, ce sont 225 victimes qui ont reçu la somme de 2 024 034 295 F CFA. 448 commerçants qui devraient rembourser une certaine somme à l’Etat, ont vu leur dette annulée grâce aux négociations avec le gouvernement. En sus de cette importante information sur l’indemnisation, le président de l’Association des commerçants victimes des casses lors de la mutinerie de 2011, Sayouba Sidwemba, propriétaire des boutiques Will Telecom, a souligné que la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina souhaite la mise en place d’une structure des commerçants ; laquelle structure pourrait, en cas de besoin, être l’interlocutrice de la structure mère des commerçants du Burkina. Sayouba Sidwemba a expliqué que la mise en place de cette nouvelle structure va leur permettre de mieux défendre leurs intérêts matériels et moraux. Pour rappel, l’Agent judiciaire du Trésor avait indiqué dans une de nos parutions (Cf. N°5083) que l’indemnisation a coûté au contribuable burkinabè la somme de 4 193 826 674 F CFA comme cumul de l’opération de la Chambre de commerce, du FASI et du FBDS pour les commerçants victimes de la crise, en guise de solution d’urgence. Toujours selon Raymond Bruno Bamouni, les prétentions des commerçants s’élevaient à 23 021 396 252 F CFA mais du fait des investigations, certains dossiers ont été rejetés. Ce qui a permis d’attraire certains en justice et de réduire le montant. Pour le groupe des victimes privées, il s’évalue pour le moment à 4 milliards de F CFA environ en attendant les expertises. Sayouba Sidwemba a, au nom de tous les commerçants indemnisés, traduit leur reconnaissance au gouvernement burkinabè, à Sa Majesté le Mogho Naaba et aux structures financières telles que le Trésor public, le FASI et le FBDS.

Ambèternifa Crépin SOMDA



Source : Le Pays

Lien Permanent pour cet article : http://www.burkina-faso.biz/voir/indemnisations-des-commercants-plus-de-3-milliards-de-f-cfa-debloques-par-le-gouvernement/

Laisser un commentaire

Extension Factory Builder