Aménagement urbain à Ouagadougou : Le Plan d’occupation des sols présenté aux journalistes

Simon Compaoré, Maire de Ouagadougo


La commune de Ouagadougou, en collaboration avec le cabinet G2 Conception, a organisé le jeudi 5 juillet 2012, un atelier technique de présentation de la phase 2 du Plan d’occupation des sols (POS) de la capitale, aux journalistes.

Des journalistes se sont familiarisés avec le Plan d’occupation des sols (POS) de Ouagadougou, au cours de l’atelier technique de présentation dudit plan, le 5 juillet 2012, à l’hôtel de ville. Il s’est agi précisément, de la présentation de la phase II du POS sur le zonage et le règlement. Durant deux heures environ, l’expert en urbanisme, Daouda Ouédraogo, du cabinet G2 Conception, a fait la présentation synthétique du document. M. Ouédraogo et ses collaborateurs ont, ensuite, répondu aux questions de journalistes.
Il en ressort que l’expansion de la ville de Ouagadougou suscite de sérieuses inquiétudes. Selon Daouda Ouédraogo, dans ses limites administratives actuelles, Ouagadougou s’étend sur 518 km2, dont 310 km2 sont occupés parmi lesquels 272 km2 sont réservés à l’habitat. L’étude diagnostique montre avec pertinence, des problématiques. Il s’agit de l’étalement urbain, de la croissance démographique urbaine explosive, des inondations récurrentes et des débuts d’occupations de la ceinture verte. A cela, s’ajoutent la problématique du logement et le manque d’aménagement des quartiers périphériques, l’occupation des zones inondables et inconstructibles, les problèmes liés à la circulation à l’intérieur de la commune, etc.
A l’ouverture de l’atelier, le maire Simon Compaoré, a rappelé que c’est le 28 octobre 2010 qu’est intervenu le lancement de l’étude de réalisation du POS avec un délai prévisionnel de 18 mois. Le projet d’élaboration du POS a été mis en œuvre par la commune de Ouagadougou, en partenariat avec le Grand Lyon et sur financement de l’Agence française de développement (AFD).
« Le développement urbain de Ouagadougou intègre aujourd’hui, des problématiques qui n’étaient pas perceptibles avec la même acuité, il y a 20 ans », a reconnu le maire Simon Compaoré. Pour lui, l’étalement est la conséquence d’un mode de développement extensif de la ville. Et d’avouer que ce mode d’expansion pose, de nos jours, de nombreuses questions qui sont au cœur des problématiques urbaines actuelles. Entre autres préoccupations citées, comment concilier protection des espaces naturels et développement urbain ? Comment maîtriser mieux la qualité du développement urbain pour rendre l’agglomération plus agréable à vivre ? Comment limiter les nuisances induites par la multiplication des déplacements urbains ? Comment décongestionner le centre ville et apporter une solution durable à la question du logement ?
De l’avis des techniciens du cabinet G2 Conception, l’une des solutions pour résoudre le phénomène consiste à miser sur le concept de la « centralité ». En effet, selon eux, les centralités (Ndlr : zones où pourront se concentrer des activités commerciales, administratives, etc.) permettront de décongestionner le centre ville de Ouagadougou, et de résoudre le problème de la circulation, par exemple.

Alban KINI
alban_kini@yahoo.fr


Source : http://sidwaya.bf/quotidien/spip.php?article6373

Lien Permanent pour cet article : http://www.burkina-faso.biz/voir/amenagement-urbain-a-ouagadougou-le-plan-doccupation-des-sols-presente-aux-journalistes/

Laisser un commentaire

Extension Factory Builder